bandeau dynamique

Depuis cette lointaine époque, les procédés de distillation n'ont pas changé. L'alambic charentais dit ' à repasse ' qu'on utilisait alors est resté le même. La distillation du Cognac s'effectue en deux temps :

  • 1er temps : obtention d'un premier distillat appelé ' brouillis ' et qui titre entre 28 et 32 % volume.
  • 2e temps : le brouillis est mis en chaudière pour une seconde distillation que l'on appelle 'la bonne chauffe '. Après élimination des eaux-de-vie de ' tête ' et de ' queue ' de distillation, seul le ' cœur ' est recueilli et devient le Cognac.

La zone géographique de production a été délimitée par le décret du 1er Mai 1909. Cette aire se divise en six crus, répartis de façon concentrique autour de Cognac